16 novembre 2004

Reine de Saba

Hier sur Canal, bien mieux qu'Hubert Reeves, mais sans les étoiles:
Michel Denizot reçoit Juliette Gréco, minérale en blanc et noir, je n'aime pas vraiment, mais bon, c'est son look, elle assume.
Tout ronronne, jusqu'à ce que Denizot, les canines impeccables, demande à Gréco:
"et votre secret, c'est quoi?"
"le hasard..."

Denizot franchement incrédule:
"Alors Prévert, Brel, Sartre, Miles Davis, le hasard, vraiment?"
Mais on ne la fait pas à Gréco, invulnérable sous quatre kilos de fard ultra blanc, genre midinette post-nucléaire légèrement comateuse...
Et puis alléluia, dix minutes plus tard, pile poil entre le rappeur gangster limite débile et l'adjointe au maire de Paris ultra agressive, Juliette, super raccord, nous livre le scoop absolu, l'exclu du millénaire, la bombe médiatique quoi:
"Monter sur scène, c'est comme faire l'amour, une expérience chaque fois différente, unique!"
Trop fort Juliette. Et maintenant le journal du X en prime time?

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home