11 janvier 2007

Le dernier fumeur

S’en griller une on disait. Et celle que les gros fumeurs préfèrent, la première, avant le café, qui arrache…. Pour l’instant c’est encore légal. Pour l’instant. Ce n’est pas une mésaventure qui risque d’arriver au pinard, qui chez nous est « festif » et « tendance ». Pivot, qui voudrait bien être écrivain, y consacre son dernier essai, raté.
Le calvaire des fumeurs (Malboro se porte bien, si vous vous posez la question)inspire à Besson un excellent troisième degré, dans son premier billet de l’année, intitulé "Caractère":

« Il devrait y avoir une loi pour interdire de fumer dans la rue. C’est un espace public, déjà fort pollué. Les gens n’auraient le droit de fumer que chez eux, à condition de ne pas avoir d’enfant ni de conjoint non fumeur. »

Besson devrait faire attention, il est beaucoup lu, notamment par la gente politique, qui n’a pas d’humour et encore moins d’idées. Et moi, j’aime bien sentir l’arome des roulées le soir au lit. En 2008, ça me coutera peut-être quatre points, comme un feu rouge grillé.

Libellés : , , , ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home